Automates vs clients

Pourquoi interdire à un abonné d’appuyer sur le bouton « Répondre » de son lecteur d’emails ?

Surtout ne répondez pas !

Si certaines newsletters indiquent une adresse email ou donnent un lien pour permettre à leurs clients de leur envoyer un message, beaucoup d’autres se contentent d’indications proches de celles données dans les deux exemples ci-dessous.

kiabi

etam

Mauvais pour l’image

Ce type de message donne une mauvaise image de la capacité de la marque à communiquer avec ses clients, alors que bien souvent les moyens de contacter sont visibles sur le site.

Cette indication nie les possibilités offertes par ce média, en considérant l’email comme un prospectus papier qui laisse deux choix au destinataire : se précipiter en magasin ou détruire le message.

Peu de risques

Pour travailler sur quelques bases bien fournies, le nombre de réponses  suite à une newsletter est minime, que ce soit par email ou par téléphone quand le message contient un numéro.

Alors pourquoi priver ses abonnés de ce moyen de communiquer ?


4 réflexions sur “ Automates vs clients ”

  1. Je crois qu’il peut y avoir plusieurs explications :
    – mieux diriger les demandes de clients
    – éviter le spam

    Perso, cette possibilité de réponse reste ouverte, mais vu le nombre de spam sur cette adresse, je crois qu’il va falloir que je trouve une autre solution. ;)

    Bonne année à toi ;)

  2. Le souci qui se pose et qui peut expliquer ce phénomène est qu’il existe un réel risque que le message du client qui a une réelle question à poser au marchand se perde.
    Je m’explique : lors de l’envoi d’une campagne sur une base importante, il est très fréquent de recevoir des centaines et des centaines de réponses automatiques (type « out of office »). Alors le message du client qui recherche de l’info, se perd dans cette masse de réponse automatique d’absence => pas de réponse du marchand => frustration du client (d’autant qu’il s’agit assez souvent d’une @ type « no-reply@marchand.com » qui est sûrement vidée automatiquement à intervalles régulières).

    Le mieux reste quand même, à mon humble avis, de transmettre l’adresse du service relation clients (contact@marchand.com ou autre) en en-tête de la campagne (ou en footer, mais moins d’impact) afin de limiter autant que possible le phénomène …

  3. Même remarque que Rachid, quand tu shoots des dizaines de milliers d’emails pour une campagne, tu reçois en retour automatique de très nombreux emails de type « Je vais traiter votre email… » « En vacances… » etc…

    Alors même si on met en avant un email de contact (header, footer…) il restera beaucoup d’Internautes qui utiliserons le bouton de réponse de leur client mail… Et leur email se perdra parmi les centaines d’emails automatiques.

    Quelqu’un aurait une solution, pour par exemple bloquer les réponses automatiques ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>