Google Adwords : 10 à 90% de budgets inutilement dépensés

Mon utilisation d’Adwords est essentiellement ROIste et je suis surpris de l’utilisation qui est faite de certaines fonctionnalités Adwords. Certaines semblent même totalement oubliées des agences ou de nombreux gestionnaires de comptes, quand on regarde les résultats sponsorisés ci-dessous ! A l’exception d’Amazon et de deux comparateurs de prix, les annonceurs sur « cartouches n2o » (cela sert aux siphons à chantilly par exemple) sont tous des vendeurs de cartouches d’imprimante. Cet exemple fonctionne avec d’autres types de cartouches qui ne concernent pas les imprimantes…

Google laisse faire

Bref, les annonceurs dépensent pour rien, ce qui crée de la concurrence que j’appelle « subie » ou « inutile »… et pendant ce temps les CPC augmentent pour tout le monde.Ce problème de pertinence ne semble pas poser de problème à Google qui se garde bien de mettre en avant sa fonction de mots clés à exclure, autant que les mots clés positifs. Les mots clés à exclure sont cachés au fond de l’onglet mots clés et doivent être dépliés. De base, Google suggère plutôt de supprimer des expressions plutôt que des mots clés uniques que ce soit depuis l’outil de suggestions de mots clés que dans l’analyse des termes de recherche. Et si l’on cherche à le faire régulièrement, c’est rapidement fastidieux sans outils dédiés.

Les 5 types de mots clés à exclure

  • Les mots clés hors sujets : ce qui n’ont rien à voir avec l’activité promue (le N2O dans les cartouches),
  • Les mots clés hors offre : une marque, une déclinaison de produit non vendus,
  • Les mots clés prix : par rapport au positionnement (moins cher, pas cher, luxe…)
  • Les mots clés géographiques : selon l’annonceur, mais aussi pour les annonceurs nationaux, certaines villes peuvent coûter cher !
  • Les mots clés de concurrents : ceux qui ne correspondent pas à votre offre ou positionnement (marques de luxe par exemple si vous vendez des pulls discount)
  • Les mots clés non rentables : à partir d’un certain nombre de clics seulement…

Tout cela est compliqué par le fait que certains mots peuvent ne pas apparaître dans le top des recherches, mais individuellement collés à des mots clés peu tapés, ils peuvent représenter des volumes très importants difficilement détectables.

10 à 90% de budgets inutiles

J’ai développé un outil que j’utilise depuis quelques mois maintenant pour faciliter le travail de recherche de ces mots clés à exclure. Cet outil a déjà travaillé sur des campagnes dans le textile, la gastronomie ou encore les assurances, la parfumerie ou la déco. Sur une campagne n’ayant jamais travaillé ses mots clés à exclure, l’économie moyenne est de 25% à 90% du budget (avec parfois recommandation de travailler autrement). En travail d’optimisation hebdomadaire ou mensuelle, l’économie potentielle est de 10% à 30%.

Seriez-vous prêts à faire appel à un prestataire pour travailler spécifiquement sur les mots clés à exclure ?

 

6 réflexions sur “ Google Adwords : 10 à 90% de budgets inutilement dépensés ”

  1. réponse courte : oui. (comme je sais où tu veux en venir… )
    j’ai hâte que cet outil sorte enfin !

  2. Les parts d’affichage inutiles sont vraiment impressionnantes. Cela démontre, une fois de plus, qu’il est vraiment primordial d’optimiser très régulièrement ses campagnes pour que la rentabilité soit au rendez-vous.

    Après j’émettrai un léger bémol : la plupart des affichages du style N2O sur le thème des cartouches doivent avoir un CTR assez bas étant donné que l’annonce ne correspond pas à la recherche réelle.

  3. Bonjour,
    Très bon article ! En effet tellement d’argent est dépensé dans des mots clés inutiles !
    J’ai tout intérêt à faire part de mon expérience avec Adwords puisque je commercialise également ce logiciel :
    J’utilise Netmonitor pour voir en direct les personnes ayant cliqué sur mes campagnes Adwords. Je vois donc en direct les mots clés utilisés ce qui me permet de réagir très vite et mettre à jour mes annonces Adwords.

    Tout à fait d’accord sur les économies réalisées !

    J’ai également hâte de découvrir votre outil ! ;)
    Cordialement,
    Benoit.

  4. Il est important d’éduquer à l’utilisation des MC négatifs, mais aussi à la bonne utilisation du Broad, Phrase et Exact… Si un peu moins de monde achetait en Broad, cela éviterait quand même le genre de situations que tu soulignes. Mais on sait bien que Google fait son beurre là-dessus… ;-)
    Merci en tous cas pour ce bon article sur les MC négatifs !

  5. Il est aussi effarant de voir des annonces AdWords pointer sur des erreurs 404. Une autre belle façon de jeter l’argent par les fenêtres…

  6. Eh oui ces agences bossent en « requête large » au niveau des mots clefs, ce n’est pas nouveau et il existe de nombreux exemple, car par défaut les campagnes adwords sont paramétrées en « requête large »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>